On se tient au courant !

Recevez nos nouvelles questions directement dans votre boite e-mail. Remplissez votre adresse e-mail.

Merci de nous avoir rejoint !
Oups ! Il y a eu un souci lors de l'envoi du formulaire

Posez votre question,
on vous répond !

Merci !

Nous avons bien reçu votre question. Nous vous tiendrons informé.e lorsqu’elle sera traitée et mise en ligne.
Il y a eu une erreur lors de l'envoi du formulaire.
Voir tout

Les symptômes

email

Nous n’avons pas répondu à votre question ?

Posez votre question
Les symptômes
Mis à jour le
16/5/2022

Symptômes de l’endométriose : l’infertilité, qu'est-ce que c'est ?

L’infertilité, définie comme l’incapacité à tomber enceinte “après 12 mois ou plus de rapports sexuels réguliers non protégés” et aussi appelée “hypo-fertilité”, est considérée comme l’un des principaux symptômes de l’endométriose. Elle constitue une source de préoccupations importantes pour bon nombre de femmes atteintes.

Même si on ne sait pas, en l’état actuel des choses, expliquer le lien exact entre endométriose et infertilité (grand mystère de l'œuf et de la poule, encore lui…), il existe bel et bien. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 

  • 30 à 50 % des femmes atteintes d’endométriose sont considérées comme infertiles ;
  • 25 à 50 % des femmes infertiles ont de l’endométriose.

Il est d’ailleurs courant que le diagnostic d’endométriose intervienne suite à des difficultés à tomber enceinte et/ou des fausses couches. Si le diagnostic d’endométriose a déjà été posé, le corps médical aura tendance à préconiser la consultation et l’orientation vers un parcours de procréation médicalement assisté dès 6 mois d’essais infructueux (PMA, FIV…).

Indéniablement, le terme “infertilité” apporte avec lui son lot de questionnements, de doutes, d’angoisses. Mais sachez qu’infertilité n'est pas stérilité. L’infertilité ne constitue pas une incapacité clinique définitive à procréer (stérilité) mais plutôt un cycle de tentatives infructueuses qui peut être renversé grâce à l'accompagnement médical notamment. Et souvenez-vous aussi que souffrir d’endométriose ne signifie pas que vous rencontrerez assurément des problèmes de fertilité, il y a même 50 à 70 % de chances que tout se passe pour le mieux ! 

L’infertilité, c’est le fait de ne pas parvenir à tomber enceinte après un an de tentative. Dans le cas de l'endométriose, on parle d’infertilité dès 6 mois d’essais infructueux.

Relu par

Relu par

Sources

American Society for Reproductive Medicine. Endometriosis and infertility: a committee opinion. Fertility and Sterility 2012;98(3):591–8.

Vander Borght M, Wyns C. Fertility and infertility: Definition and epidemiology. Clinical Biochemistry 2018;62:2–10.

Zegers-Hochschild F, Adamson GD, de Mouzon J, Ishihara O, Mansour R, Nygren K, et al. The International Committee for Monitoring Assisted Reproductive Technology (ICMART) and the World Health Organization (WHO) Revised Glossary on ART Terminology, 2009. Human Reproduction 2009;24(11):2683–7.

Autre référence : 

Pr Charles Chapron, Yasmine Candau, Idées reçues sur l’endométriose, Le Cavalier Bleu, Janvier 2018

Voir plus de sources
arrow
arrow
Voir moins de sources