On se tient au courant !

Recevez nos nouvelles questions directement dans votre boite e-mail. Remplissez votre adresse e-mail.

Merci de nous avoir rejoint !
Oups ! Il y a eu un souci lors de l'envoi du formulaire

Posez votre question,
on vous répond !

Merci !

Nous avons bien reçu votre question. Nous vous tiendrons informé.e lorsqu’elle sera traitée et mise en ligne.
Il y a eu une erreur lors de l'envoi du formulaire.
Voir tout

La maladie

email

Nous n’avons pas répondu à votre question ?

Posez votre question
La maladie
Mis à jour le
16/5/2022

Peut-on guérir de l'endométriose ?

Autant vous le dire tout de suite, de ce côté, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. Comme on préfère finir sur une note positive, commençons par la mauvaise. À ce jour, on ne guérit pas de l’endométriose. La maladie, “chronique” par définition, ne connaît aucun traitement curatif. Elle peut se manifester dès les premières règles (pas dans tous les cas) et s’éterniser jusqu’à la ménopause, allant parfois jusqu’à laisser quelques traces après. On sait aussi que les cas de récidives des douleurs suite à une intervention chirurgicale ne sont pas rares puisque près de la moitié des femmes ayant été opérées risquent un retour des douleurs. Voilà, maintenant qu’on a bien cassé l’ambiance, place aux infos plus réjouissantes.

Sachez d’abord que, selon la Haute Autorité de Santé, “les données ne sont pas en faveur d’une progression de l’endométriose au fil du temps, que ce soit en termes de volume ou de nombre des lésions”. Cependant, des études sont en cours sur le sujet, et permettront d’en savoir plus sur l’évolution de la maladie au fil du temps. On a même mieux, côté bonnes nouvelles : il est possible de faire évoluer les symptômes dans le bon sens, voire, dans certains cas, de devenir asymptomatique… ! 

On vous dit quoi faire ?  En adoptant le bon suivi, le bon traitement, le bon équilibre, les bonnes méthodes pour améliorer votre mode de vie (alimentation, relaxation, activité physique…) constituent autant de leviers d’action pour trouver les solutions les plus adaptées à votre situation, pour maîtriser, voire même contenir les attaques de votre endométriose.

Il n’existe aujourd’hui pas de solution pour guérir de l’endométriose. On peut en revanche apaiser les symptômes de cette maladie chronique.

Relu par

Relu par

Sources

As-Sanie S, Black R, Giudice LC, Gray Valbrun T, Gupta J, Jones B, et al. Assessing research gaps and unmet needs in endometriosis. American Journal of Obstetrics and Gynecology 2019;221(2):86–94.

Borghese B, Santulli P, Marcellin L, Chapron C. Définition, description, formes anatomo-cliniques, pathogenèse et histoire naturelle de l’endométriose, RPC Endométriose CNGOF-HAS. Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie 2018;46(3):156–67.

Bozdag G. Recurrence of Endometriosis: Risk Factors, Mechanisms and Biomarkers. Women’s Health 2015;11(5):693–9.

Ceccaroni M, Bounous VE, Clarizia R, Mautone D, Mabrouk M. Recurrent endometriosis: a battle against an unknown enemy. The European Journal of Contraception & Reproductive Health Care 2019;24(6):464–74.

Synthèse de la recommandation de bonne pratique. Prise en charge de l’endométriose - Démarche diagnostique et traitement médical. HAS - Haute Autorité de Santé ; CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français); 2017.

Voir plus de sources
arrow
arrow
Voir moins de sources