sophrologie et endométriose
Sophrologie
10/8/2021

Les bienfaits de la sophrologie contre l’endométriose

Les douleurs de l’endométriose et les effets secondaires des traitements vous semblent insurmontables ? Vous avez l’impression d’avoir TOUT essayé ? Peut-être pas. Parmi les pistes à explorer, on voulait vous parler sophrologie.Vous avez peut-être déjà entendu ce mot sans savoir grand-chose sur cette pratique. Elle aurait pourtant des effets bénéfiques contre l’endométriose, qui pourraient bien vous faire gagner en qualité de vie. Bienvenue dans le monde merveilleux de la “sophro” !

Sophrolo… Quoi ?

Mais qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie, c’est une technique thérapeutique qui emploie des méthodes psychocorporelles ciblées. Hum ok, c'est-à-dire ? Concrètement, ça veut dire que la sophrologie traite les zones douloureuses sans forcément nécessiter de contact corporel. Et ça, on va pas se mentir, c’est une bonne nouvelle quand on passe son temps chez le gynéco (oui oui, nous aussi, on a l’impression que notre vagin est un moulin, parfois).

Alors comment ça marche ? Et bien, la sophro (son petit nom pour les intimes), utilise des méthodes verbales. Tout le principe consiste à guider et entraîner votre corps et votre esprit, pour développer un mieux-être et une sérénité, en faisant appel à la respiration. Oh mais on vous entend déjà dire “Ok, d’accord, juste un mot compliqué pour dire méditation, quoi...”. En quelque sorte. Pour préciser, on pourrait dire que méditation et sophrologie sont cousines, sauf que la sophrologie invite à ne se concentrer que sur les émotions positives et n’a pas seulement trait à l’instant présent.

Soulager le corps… et l’esprit !

En agissant sur la douleur physique comme sur la douleur mentale - souvent la dernière roue du carrosse dans les traitements thérapeutiques classiques - la pratique de la sophrologie pourrait se révéler très utile contre l’endométriose. L’ambition ? développer vos capacités de gestion des émotions négatives et du stress au quotidien.  

Franchement, nous on dit qu’on ne perd rien à essayer. Pourquoi ne pas tenter une première séance pour vous initier ? Si vous avez un bon ressenti sur cette méthode, vous pourrez, au fur et à mesure, apprendre à optimiser son efficacité au quotidien.

Le point culture !
La sophrologie a été fondée par le Professeur Alfonso Caycedo, un psychiatre d’origine espagnole, en 1960. Il définit alors la sophrologie comme “l’étude de l’harmonisation de la conscience”. Aujourd’hui, il existe ainsi deux types de sophrologie : la sophrologie caycédienne, et la non-caycédienne, la première pratique étant reconnue comme la pratique authentique.

sophrologie et endométriose


Sophrologie et endométriose, bienfaits pour nous !

Relâcher les muscles

Les bienfaits de la sophrologie sont multiples. Elle aide à développer une conscience plus sereine, grâce à des techniques de relaxation, mais aussi d’activation du corps et de l’esprit. Chaque accompagnement est unique, le sophrologue pourra vous proposer différentes approches et exercices, pour trouver ce qui résonne le plus en vous. Si vous êtes réceptive, on vous donne rendez-vous avec lâcher prise et sa pote détente, meilleures alliés pour un esprit et des muscles détendus. Et qui dit esprit et muscles détendus, dit meilleure gestion des douleurs d’endométriose.

Retrouver de la mobilité

On ne vous apprend rien : l’endométriose a cette fâcheuse tendance à créer des adhérences sur les organes, qui peuvent provoquer une rétraction des tissus. Ces adhérences sont des conséquences de phénomènes inflammatoires qui surviennent durant les cycles menstruels. Elles entraînent des accolements au niveau des organes comme, par exemple, les ovaires à l’utérus. La sophrologie aurait un effet bénéfique pour limiter les douleurs ressenties. Ca peut paraître esotérique, il n’en est rien et il existe une explication toute simple : grâce à des techniques de respiration ciblées, la sophrologie redonne de la mobilité aux organes et réduit les contractions musculaires.

Gagner en autonomie face aux douleurs

Avec le temps et au fil des séances, vous allez gagner en autonomie pour pratiquer la sophrologie. Vous prévoyez de partir en week-end en amoureux et là, c’est la panique ? Vous sentez que les douleurs de l’endométriose pourraient venir gâcher cette escapade ? En pratiquant la sophrologie, vous pourrez mieux gérer le stress lié à la survenue des douleurs, et limiter leur intensité, pour profiter au mieux de votre chéri.e.

La sophro, pratico-pratique

Convaincue ? Intriguée ? Tentée ? Voici les infos utiles pour ne pas vous lancer complètement à l’aveugle.

La sophrologie en séance collective  

Une séance collective débute souvent par une phase d’accueil et d’écoute d’environ 10 minutes. Le sophrologue détaille ensuite le déroulement de la séance. Puis, place à la relaxation. Elle dure entre 20 à 50 minutes. 
La séance se conclut par un dialogue libre en lien avec les pratiques, uniquement pour ceux qui le souhaitent. Rien n’est imposé durant la séance. Vous pouvez choisir de garder les yeux ouverts ou fermés. Vous pouvez aussi adapter différemment les postures en fonction de votre état général, si vous souffrez de mal de dos par exemple.

La séance individuelle de sophrologie

Tout comme la séance collective en cabinet, la séance individuelle se divise en trois temps

  • la phase d’accueil et d’échange pour cibler vos besoins, et pour indiquer au sophrologue votre état général ;
  • Un enchaînement d’exercices de relaxation et de sophronisations (visualisation d’images positives accompagnées par la voix du sophrologue) ;
  • Un temps d’échange pour exprimer vos ressentis. 

La séance individuelle est particulièrement adaptée si vous ne souhaitez pas exprimer à haute voix vos émotions. Vous pourrez en parler librement et en toute confidentialité avec le praticien.
En bref, individuellement ou collectivement, le déroulé reste le même. La séance individuelle présente l’avantage de bénéficier d’un suivi personnalisé. Le sophrologue définira avec vous les objectifs que vous souhaitez atteindre. A l’inverse, il abordera des thématiques plus générales dans le cadre d’une séance collective.

sophrologie et endométriose

Prendre rendez-vous avec un sophrologue

Pour trouver un sophrologue près de chez vous, vous pouvez solliciter les associations autour de l’endométriose, demander conseil au spécialiste qui vous suit, mais aussi solliciter la communauté sur les réseaux ou partir à la pêche sur Doctolib. N’hésitez pas à contacter le praticien en amont. Vous pourrez lui préciser que vous venez le consulter pour soulager vos douleurs liées à l’endométriose et vérifier qu’il pourra vous prendre en charge efficacement. Votre généraliste peut aussi vous conseiller pour trouver un sophrologue qualifié.

Parlons peu, parlons sous. Le coût moyen d’une séance individuelle est de 45 euros. Les prix varient entre 30 euros et 100 euros. Pour une séance collective, le coût est d’environ 12 euros. Elle se déroule souvent de manière hebdomadaire et les prix varient entre 8 euros et 15 euros.
Bien que l’assurance maladie ne prenne pas en charge les séances de sophrologie, certaines mutuelles proposent des forfaits incluant les remboursements d’un certain nombre de séances par année. Vous pouvez contacter votre mutuelle au préalable pour connaître le détail de vos garanties.

Alors, on n’a pas dit qu’essayer la sophrologie, c'était l'adopter, mais on a très envie de croire que certaines d’entre vous pourraient y trouver un peu de réconfort et un esprit et un corps apaisés.